La muse du mercredi.

jay chien

Je le dis pas assez souvent mais: Jay Baruchel.

Just because, he feels like home, tsé. Y vient d’ici, j’me reconnais dans son travail… c’est comme un cousin. Un cousin que je frencherais à cause de sa grande vulnérabilité (SI J’ÉTAIS CÉLIBATAIRE, BON. Maudit qu’on est stressés depuis Les Germaines, hein?)

Ma belle-soeur l’a vu à une game de hockey l’autre soir pis quand j’ai éprouvé un brin de jalousie, elle m’a dit que je pouvais me contenter de mon précieux Reedus. Mais Juju ne se contente pas. Juju en veut toujours plus.

Je l’aime depuis la seule et unique trop courte saison de Undeclared qui mettait aussi en vedette Seth Rogen (pis Amy Poehler pis Jason Segel pis PLEIN d’autre monde). Y’a tu quelqu’un d’autre qui se rappelle de ça?! Y’a jamais personne qui se rappelle de rien. C’était du Judd Apatow de 2001 pis c’était bon.

Ça doit faire 4 ans minimum qu’on a acheté The Trotsky en Blu-ray pis on l’a pas encore regardé. Mais j’ai confiance. J’agis comme si je l’avais déjà vu, just cause I know.

Bref, je t’aime, Jay. Pis j’pense que t’as déjà habité proche de chez mon frère, faque…

Pis tiens, j’suis tombée sur l’épisode de Undeclared avec Will Ferrell:

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s