Chronique gratitude #1 (J’peux tu juste?!)

shake

Faire preuve de reconnaissance c’est in faque. Pis quand on est parent, c’est les p’tites choses, tsé. Les p’tites choses qui font toute la différence.

Comme par exemple, les rares RARES RARES RARES fois, où l’Enfant est trop absorbé par quelque chose pour me poser ses habituelles 34 000 questions à la seconde. Chez nous, quand je bouge d’un millimètre, je dois m’expliquer. Si je tousse, je dois m’expliquer. Si j’ai soif, je dois m’expliquer. Si je fucking respire, je dois m’expliquer. Pis don’t get me wrong, j’adore ça jaser avec mon mini et lui partager ma vision déconcertante de la vie. C’est ma priorité. Mais des fois… DES FOIS. J’PEUX TU JUSTE?!

Alors, je suis reconnaissante pour tout à l’heure, quand en essayant de ranger un jouet qui a tout bonnement décidé de se décâlisser au même moment, j’ai causé un énorme vacarme qui m’aurait normalement valu l’interrogatoire le plus dur du siècle. True Detective style. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, j’ai eu le droit de donner une réponse vague! J’ADORE ÊTRE VAGUE! L’Enfant m’a bien sûr demandé ce qu’il venait d’entendre. I mean… J’ai réussi à bégayer un genre de “Euh… rien là, c’était juste les affaires de ton affaire…” et j’ai attendu nerveusement qu’il fasse preuve d’insatisfaction. Non. Il m’a répondu “ok”.

God bless the child. Merci à la vie de m’offrir la douce liberté d’être vague, des fois.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s