Causerie nocturne #5 (Arrêtez-moi quelqu’un)

oct2015-clown2

En bordant l’Enfant.

Moi– BON! T’es tu bien là, dans ton lit?
L’Enfant– Oui!
Moi– T’es confortable dans tes belles couvertes?
L’Enfant– Oui!
Moi– T’es tu au paradis?
L’Enfant– … comme quand on est mort?
Moi– … Non mais… oui mais j’voulais pas… euh… Bonne nuit, mon amour.

——————–

regret

Les enfants sont caves #2

oct 2015- cupcake

Pis essaye pas de me dire que j’aurais pu choisir un terme plus doux. Parce que les billets classés sous ce titre prouveront que j’aurais probablement pu utiliser l’expression “trous de cul” si ma grand-mère lisait pas mon blog.

Donc, en hommage à nos p’tits trous de cul sur deux jambes (scuse, Kiki xox):

Moi– RAMASSE TES LEGOS parce que je te juuuuuure que cette fois-ci, j’vas les confisquer.

L’Enfant– AH OUI! S’il te plaît, confisque!!! J’suis tanné de jouer avec ça. Confisque, ma belle.

——————–

angry

Monsieur Délicatesse

juju triste

En chemin vers l’école.

L’Enfant– Chante quelque chose, maman!

Moi, sincèrement excitée– MOI?! Tu veux que je chante?! Wow! Tu veux que je chante quoi?

L’Enfant– N’importe quoi! Du Taylor Swift!

Moi, quasiment émue tsé– Taylor!?! Wow! Cool! Ok… euh… laquelle?

L’Enfant– N’importe quelle!

Moi, de plus en plus pathétique– Wildest Dreams! J’peux faire Wildest Dreams?!!

L’Enfant– Ouais!

Tellement heureuse, je donne mon 100%.

L’Enfant– … Tu chantes mal mais t’es cute quand même.

——————

TSwift-Shaking-5

Parce que le lundi c’est swell. #37

fete hyde 2015-7 ans

Fête du chien flou, la semaine passée.

Y’a la madame des produits de beauté de la pharmacie qui m’a offert un échantillon de crème pour les peaux matures en me disant: “Pas que t’es ben ben vieille mais tsé…”, (non, je tsé pas) (je l’utilise à tous les soirs) MAIS c’est pas de ça que j’veux parler. J’ai envie, encore une fois, de partager le bonheur qu’est de magasiner avec un enfant. Pas juste au niveau de la pression artérielle. Tentez d’aller essayer du linge avec un kid. Votre estime de soi en sera ravie.

Trop souvent L’Enfant a mentionné mes grosses fesses molles haut et fort, pendant que je me changeais dans une cabine. Cette fois-ci, il a fait changement et ma féminité a pas trippé.

J’étais tellement excitée d’essayer une p’tite chemise en jeans toute cute et toute en liquidation.

L’Enfant, toujours si fort– C’EST POUR LES MONSIEURS, ÇA! POURQUOI TU METS ÇA?! C’EST DU LINGE À PAPA! T’ES COMME UN MONSIEUR MAINTENANT!!!

Faque je l’ai pas pris, mon top d’homme.

#genderequality #thanksbuddy

imaprettygirl_zps9db460f8

Conversation chez les Robisuto #19

courge

Chez Loblaws, aka Provigo.

Monsieur mon mari– Les Sidekicks sont en spécial. On peut en prendre une couple.

Moi– Ouais. Ça fait ketchose à mettre dans son lunch quand y’a des restants… ARGH! Chu tellement une mère poche de mettre ça dans son thermos, hein?!

Monsieur mon mari– You’re not a bad mom. Arrête donc!

Moi– Ouan, c’est vrai. Tsé, j’ai acheté une courge, aujourd’hui!

——————-

15-leodclapsforever