Ma mère déclare #20

dog sourcils

 

Moi– Ouan, je m’épile pu les sourcils ces temps-ci.

Mère– Pourquoi?

Moi– Bah, c’est à la mode les gros sourcils… faque j’essaye un look plus naturel…

Mère– Ouan… ben moi j’trouve ça assez niaiseux.


maya

Advertisements

Parce que le lundi c’est swell. #39

Juju lego-décembre 2015

Moi– J’adore ton sourire! T’es le plus beau!

L’Enfant– Moi aussi j’adore ton sourire! … OH! Souris encore…

Moi– Quoi?

L’Enfant– J’veux voir tes dents…

Moi– QUOI?

L’Enfant– Attends, j’veux juste voir…

(Je m’exécute sachant très bien que je le regretterai)

L’Enfant– OH! Celle-là ‘a commence à être un p’tit peu jaune… va falloir que tu fasses… tsé là,ton affaire…

Moi– DES WHITESTRIPS. ÇA S’APPELLE DES WHITESTRIPS. BON.

——————–

andy1

Je le sais que c’est pas juste moi. #2

burger

Tsé quand t’as tous tes mascaras en double parce que tu sais pas lire pis qu’à chaque fois que t’en achètes un, tu pognes la maudite version waterproof par accident…?

Anywhoo, ça vient de m’arriver ENCORE. Mais j’voulais surtout mentionner que tout à l’heure, comme une dégénérée, je me suis ENFIN procuré ceçla:

 

MANGA, CRISSE. Dès que j’ai vu l’annonce à la télé, j’me suis écriée: “Come on! Dans quel monde on vit pour vouloir ressembler à un cartoon?”, très rapidement suivi par: “I need that shit!!!” Faque kin. Je l’essaye demain. Pis c’est mieux d’être beau parce qu’ y’ est waterproof, donc dans ma face pour 3 jours.

Belle.

La chanson Royals de Lorde me fait royalement chier (la pognes-tu?) mais j’dois dire qu’aujourd’hui j’ai pogné un kick solide sur la p’tite chanteuse de 17 ans (Allo, je m’appelle Juju pis j’suis un vieux mononc’ cochon.)

Voici ce qu’elle a tweeté pour faire battre mon coeur:

J’admire. J’ai 36 ans pis j’suis même pas capable d’en faire autant. Je mets du fond de teint pour aller porter les vidanges, bâtard. Y’a des jours où j’me sens semi fierce –  JAMAIS de même là:

fierce

Mais tsé… un degré acceptable… sauf qu’en général, j’suis pas ce qu’on qualifierait de “totalement bien dans sa peau”. J’y travaille, j’y travaille. Faque aussi cliché que ça puisse paraître, ça fait du bien de se faire rappeler qu’on est parfaits imparfaits. Même quand c’est Lorde qui le dit. Bravo, Minou.

Pis vu que j’suis comme un tantinet obsédée avec sa toune Team, kin:

Juju évolue. (ti-peu, ti-peu)

milz ju

Cette semaine, je me suis fait dire par deux enfants (dont le mien, bien sûr, because what are kids for?) que j’ai non seulement du poil au visage mais aussi des belles dents jaunes pour l’accompagner.

And you know what? Je l’ai pris pas pire. Serait-ce un signe de maturité? D’acceptation de soi? Ou tout simplement de “Fuck that shit, I’m 2 kool 4 skool, t’es juste un enfant pis tu sais rien”? Probablement un mélange des trois pis j’suis un brin fière.

Allez pas penser que j’ai aimé ça. Un commentaire de plus pis y’a un enfant qui perdait ses dents (BLANCHES).  Mais j’ai même pas presque pleuré. Même pas presque. Même pas repensé à ça pendant la nuit. Ok, oui, je me suis épilé la face à la pince à sourcils chaque fois que j’ai croisé un miroir depuis pis je cherche une vente de Whitestrips mais j’suis relativement bien dans ma peau. I mean, je viens pratiquement de me faire dire que je ressemble à Fardoche pis j’suis pas amère.

Good for me, je trouve.

Je vous déteste.

Image

C’est l’histoire de ma vie de me dire qu’y faut que je m’entraîne pis que je perde du poids, mais tsé, you know the drill, ça arrive jamais, ou ça arrive, mais ça dure pas.

Pis là, je vois des amis ou même du random monde, toujours motivés, toujours prêts, qui s’entraînent comme des fous, qui mangent toujours bien, qui sont plein d’énergie. Pis j’me dis : “Pourquoi moi j’suis pas née de même?”. Sérieusement, pourquoi moi je pouvais pas naître avec cette motivation là?

Tsé le genre de monde qui, beau temps, mauvais temps, va courir. Tsé le genre de monde qui, même quand on va manger chez Mc Do, va prendre une salade au lieu de se taper un trio Big Mac avec une grosse frites pis une entrée de Mc Croquette (j’dis pas que c’est ça que je prend – regarde le plancher honteusement). Tsé le genre de monde avec un trop plein d’énergie, tout le temps prêt à bouger. Ouais, je parle de ce monde là. Sachez que je vous déteste.

C’est vrai, c’est de la jalousie, pis j’assume pleinement cette jalousie. Argh! Dans le fond, je devrais en vouloir à ma mère, c’est elle qui a m’a mis au monde après tout.