Parce que le lundi c’est swell #42

lettuce-locavore

Monsieur mon mari m’embrasse.

Monsieur mon mari– Arke, tu goûtes donc ben la vieille laitue.

Moi– Ben j’viens de manger une salade…

Monsieur mon mari– Non, I know but it’s really like… old lettuce…

Moi– Ben là…

Monsieur mon mari– C’est drôle parce que y’avait plein de belles choses dans ta salade mais tu goûtes juste la vieille laitue…

Moi– OK! En plus y’avait une vinaigrette au citron…

Monsieur mon mari– I KNOW! Si au moins tu goûtais le citron… mais non, vraiment la vieille laitue…

Moi– OK! J’avais compris la première fois!

——————-

ron

Ça m’apprendra à essayer de bien manger.

Conversation chez les Robisuto #21

iz et ju-janv 2016

Dans le char.

Moi– Entouka, je m’aime.

Monsieur mon mari– …

Moi– HEIN?

Monsieur mon mari– Quoi?! J’peux tu me concentrer sur la route? Au moindre silence tu penses que je t’aimes pu…

Moi– J’ai pas dit que tu m’aimais pu. J’ai dit que MOI, JE M’AIME, MOI.

Monsieur mon mari– …

Moi– T’es pas content que je m’aime?

Monsieur mon mari– OH MY GOD!

——————

fucking-crazy-wiig

Conversation chez les Robisuto #18

veille4Conversation cellulaire. 

Monsieur mon mari– Ok, faque j’vas vous attendre en haut, proche du Fido.

Moi– Cool. Faut juste que j’arrête au dep chercher mon magazine.

Monsieur mon mari– Let me guess, Reedus est dessus?

Moi– OUÉ!

Monsieur mon mari– T’es ben en crise, ces temps-ci!

Moi– QUOI?

Monsieur mon mari– T’es vraiment en crise Reedus depuis que t’es revenue du chalet…

Moi– J’AI JAMAIS PAS ÉTÉ EN CRISE!!!!

——————–

bite me

Y’a de quoi, tsé!

 

Conversation chez les Robisuto. #17

jules et iz mai 2014

 

Moi– Tsé! T’as même pas liké mon statut Facebook dans lequel j’te fais plein de compliments.

Monsieur mon mari– For fuck’s sake! Kessé que j’ai fait y’a deux minutes? Hein? J’me suis levé du sofa, j’suis venu vers toi, je t’ai embrassée pis j’t’ai fait un gros câlin!

Moi– Pffff… T’es cheap.

 

 

Je le sais que c’est pas juste moi #3

love tv

Quand j’suis sur internet, que je lis un livre, que je plie du linge, que je fais du ménage, que  je participe à un brin de sexy time avec Monsieur mon mari ou que je fais quoi que ce soit qu’un être humain peut faire dans une maison, je perds au moins 45 minutes à chercher LE background télévisuel idéal pour m’accompagner dans mon affaire.