Ça se coupe ben mal du feutre.

DSC_0215

Faque j’me suis inspirée de ça et du fait que mon quotidien n’est que duel après duel entre n’importe qui pis son cousin, genre: “Ok, toi maman t’es Yoda pis moi j’suis Flash!” ou encore, “Ok, toi maman t’es Daryl Dixon pis moi j’suis She-Hulk!” and it goes on and on and on… Et j’ai décidé d’essayer de fabriquer une couple de costumes de Super-héros en feutre.

Constatations: Les feuilles de feutre vendues chez Michael’s sont miniatures faque mes costumes sont plus des bavettes que des habits. Aussi, couper du feutre c’est presque aussi plaisant qu’un Pap test.

Prochains projets: Costumes de The Walking Dead, de Angry Birds et de Star Wars. 🙂

DSC_0216

Les instructions pour ouvrir la colle à feutre étaient précises. Pis à 8$ la bouteille, j’allais pas fucker ça.

DSC_0221

DSC_0225

20140212_144941

DSC_0262

DSC_0246

20140217_112642

20140217_164903

Art Fromageux

Hier, je demande à l’enfant s’il désire que je lui design quelque chose en tranches de fromage Single. J’étais prête à gosser un arc-en-ciel pis des nuages ou même un Power Ranger, comme je l’ai déjà fait souvent. Mais je connais mes limites, tsé.

Eh ben nope. Hier, Merk-Merk, le prince des Comiccons, voulait précisément Obi-Wan Kenobi et R2-D2. Loin d’être mon meilleur matin, j’aurai essayé pareil.

J’peux pas ne pas ajouter un petit: NAILED IT! lol

Pas de Père Noël ni d’explosion.

marie et moi

Toujours dans le but de vivre d’aventures et d’eau fraîche, ma vieille amie Marie-Croustillante (qui collaborera aux Enfants à Barbe sous peu!) et moi-même, avons décidé, hier soir, d’emmener nos coquets tourmenteurs voir le Père Noël arriver en train à la gare de Beaconsfield.

Après une tentative de souper chez St-Hubert (parce qu’on a beau vouloir vivre d’aventures et d’eau fraîche, faut comme manger du vrai manger des fois) agrémenté d’un service sympathiquement lent et d’enfants ne voulant plus quitter la salle de jeux et ses jouets morveux, on a réussi à se mettre en route vers le Tchou-tchou.

Situation de parking de MARDE. Marie-Croustillante s’est trouvée une belle place illégale avant moi. J’ai tourné en rond mille ans pour me ramasser à l’autre bout du monde, dans un parc louche, stationnée à côté de genre ça:

up in smoke

Festif? Oui. Mais tellement trop loin de la gare. Alors, j’ai recommencé mes recherches pis j’ai trouvé une place au dépanneur plus près. Se parker où on veut et comme on peut, c’est aussi ça l’esprit des fêtes.

Bref, tout ça pour dire que lorsque nous avons enfin rejoint ma belle Croustille et sa gang, les spectacles étaient finis, le Père Noël était parti et le beau train illuminé était off limits.

MAIS the vending machine saved Christmas!

Encore une fois, une autre belle soirée!

Le plus gros downside c’est qu’avec tout ça, on a manqué le fameux bruit d’explosion “extraterrestriel”. Damn. Ça fait tellement longtemps qu’on les attend, eux-autres.

Tout de même, je déclare cette aventure: UN SUCCÈS!

St-Hub1

machine1

la gang