Ma mère déclare. #19 (Édition “On garde ça léger”)

Pop Eyes Rubber Duckie 1

L’Enfant, s’amusant follement, prend un bain chez ma mère.

Mère– Moi là, je m’appelle Hélène BLANCHE parce que juste avant que je naisse, ma tante Blanche est tombée dans le bain, s’est cogné la tête pis ‘est morte. C’est pour ça que je porte son nom.

Ah c’qu’on est bien quand on est dans son bain (EN FAMILLE)

juju bain

Talleur, j’ai décidé de profiter du fait que le souper de L’Enfant était prêt (lui restait juste à le manger, ya know) pour l’abandonner sauvagement aux soins de Monsieur mon mari et aller prendre un bain. Crisse de folle, je sais.

Je fais couler mon eau. Je plie du linge en attendant parce que j’aime ça. La pognes-tu? Y’a rien au monde que j’haïs plus que de plier du linge mais bon, first world problems…

À peine avais-je le bout de mon oignon trempé dans l’eau que j’entends:”J’vas aller voir maman.” Parce que of course.

L’Enfant– Allo!

Moi– Salut…

L’Enfant– Ça va?

Moi– Pas pire…

L’Enfant– Ton eau est bleue! Comment ça ton eau est bleue? PAPA! MAMAN A L’A DE L’EAU BLEUE! VIENS VOIR!

Moi– C’est correct, Mimi, là. C’est juste du sel de bain*.

L’Enfant– Du sel de bain? Houuuuu! C’est spécial, hein? Je peux toucher au bleu, un peu?

Faque vlà mon fils à moitié pendu dans mon bain, les deux bras dans l’eau et Monsieur mon mari qui arrive, tout innocent, avec une belle idée: “On va tu rejoindre maman?” REALLY? Je lui lance un regard attendri qui signifie quelque chose comme “Tu me fucking niaises?”

En moins de deux, j’me ramasse tassée dans un petit coin, le robinet dans l’omoplate, en train se sauver Red Ranger de la noyade causée par la furie de Blue Ranger. 5 minutes. Je voulais juste 5 minutes.

J’adore ma famille. Non, pour de vrai. 😉

*Du sel de bain GASPILLÉ.