Le retour de Pookie dans la vie de Juju: The Walking Dead saison 5 épisode 1 (No Sanctuary)

daryl and carol 5

SPOILER ALERT! (mettons)

Je sais qu’on est lundi, que c’est ben swell pis que généralement, j’me suis fait insulter environ 6 fois et demi à cette heure-ci mais à date, tout le monde est zen, chez nous. Remarque que j’suis probablement encore sur mon doux nuage en chfeux de Daryl mais la vie est bonne. (Bon, là L’Enfant se roule par terre en braillant parce que c’est Harry Potter à la télé et non The Walking Dead et QU’EN PLUS y’a pu de cupcakes dans la maison… mais tout est sous contrôle… parce que mon nuage.)

Bref, notre amour de show de walkers a recommencé hier. Saison 5, épisode 1, No Sanctuary.  No Sanctuary parce que, comme on le savait déjà, Terminus a pas nécessairement les meilleures critiques sur TripAdvisor. Plus populaire chez les cannibales, par contre.

On a eu droit à des p’tits flashbacks pour essayer de nous faire comprendre que les Termites (la gang du Terminus) ont déjà été fins pis que c’est juste des victimes qui ont switché de bord pour survivre (“Tu peux être le boucher ou tu peux être le bétail.” genre…) mais on s’en sacre d’eux autres. On les HA-GUIT!

Anyways, le show a commencé raide! Nos 3 hommes principaux sont sur le bord de se faire trancher la gorge et de se vider de leur sang dans une cuvette. Thank god pour les 3-4 personnages jetables en ligne avant Glenn (avez-vous reconnu le premier à se transformer en lunch? C’était le hippie du couple de hippies de l’épisode dans lequel Rick flush Carol…)

Sam-in-The-Walking-Dead-Season-5-Premiere-1413069807

Anywhoo, inutile de vous dire que nos gars s’en sont sortis mais ce que je trouve plate pour Glenn, c’est que c’est pas mal juste par chance que les Termites ont pas eu le temps de faire du délicieux bulgogi avec sa p’tite face cute. En fait, c’est pas vraiment par chance. C’est grâce à Carol (qui est sérieusement badass) mais ça, on le savait pas encore. Beast Mode Rick a pas agit assez vite à mon goût. Ceci étant dit, Beast Mode Rick est vraiment plus hot que Rick le jardinier pis je l’aime fort.

Pour en revenir à Carol, c’est ELLE l’héroïne de l’épisode. Je veux qu’elle m’adopte. Je veux TOUT apprendre d’elle. J’veux me couper les chfeux, me badigeonner de sang pis marcher dans le bois aussi fiercely qu’elle. Beyoncé‘s got nothing on Carol Peletier.

Juste de même, faut que je mentionne Tyreese qui est adorable avec bébé Judith et qui la protège comme un papa ours allant même jusqu’à tuer un cave qui menace la vie de la petite (Beast Mode Tyreese is in da house!) On a applaudi, chez nous.

Mais Carol, Carol, Carol

carol blood

Ma mère spirituelle… Carol niaise pas, tsé. A s’occupe des vraies affaires. Toujours. Faque quand elle se déguise en zombie, se rend au Terminus, fait sauter le propane pis sauve nos amis, on peut tu dire qu’on a envie de la célébrer?!

Hier, le moment ultime de l’épisode, LE moment qui nous a garroché des licornes pi des arc-en-ciels plein la yeule c’est définitivement quand Carol a retrouvé “notre famille”. Le regard de Daryl, le hug, l’émotion… Juju est morte drette-là. FO SHO. Osti, j’me peux pu.

Faque ça ressemble à ça. Ah oui, Terminus Mary est morte… grâce à Carol (qui d’autre?), qui l’a calmement servie en snack aux walkers. Là, y nous manque juste Beth pis on est correct.

Mais est-ce qu’on est VRAIMENT correct?! (Ha!Ha! Même moi, j’me trouve pas drôle.)

UNE SEMAINE! UNE SEMAINE, BÂTARD!

Advertisements

Regarde les fleurs (mais watch ton dos) + Update

lizzie and mika1

(MÉGA spoiler alert)

WHOAH.

Premièrement, cancellez votre réservation chez Mikes ce soir parce que votre gardienne préférée est morte. Pis deuxièmement, “look at the flowers” est ma nouvelle phrase préférée que je planifie utiliser ad nauseam faque brace yourself.

L’épisode d’hier soir (saison 4, épisode 14 – The Grove) fut quelque chose en sacrament. J’aime ma Carol (jouée brillamment par Melissa McBride) avec tant d’amour. Je la veux comme matante, comme belle-mère pis comme mère.

J’sais pas si comme elle vous commenciez à vous attacher à la petite Mika mais sinon too bad parce qu’elle est morte, elle aussi. Dret de même. 1 épisode, deux enfants morts (presque 3) pis une confession MONSTRE. OSTIE que j’me peux pu.

So it went down like this: Tyreese, Carol pis les 3 filles (dont bébé Judith), en route vers Terminus (pis j’vous rappellerai que j’ai créé un sondage l’autre jour par rapport à ça auquel vous avez même pas eu le coeur de répondre… je vais le reposter pour vous donnez la chance de me décevoir encore), trouvent une belle petite maison et décident d’y rester un bout. Mais quand tout est trop cute, tout chie, tsé. Déjà que Psycho Lizzie continue de faire preuve de fuckery en étant incapable de comprendre que les zombies sont… des zombies. On a la confirmation que c’était elle qui donnait à manger aux walkers de la prison quand on la voit apporter une souris à un mort vivant pogné sur la track de train. Anyways, juste quand on commence à sentir à quel point Carol voit peut-être sa Sophia au travers de la douce Mika, Lizzie poignarde sa p’tite soeur pour prouver aux adultes qu’ils se trompent à propos des zombies et que celle-ci reviendra jouer avec elle. Elle ajoute même qu’elle allait offrir le même traitement à Judith juste avant qu’ils reviennent ( EUH SCUSE mais l’idée de laisser les enfants tout seuls, aussi!!) Entouka. Ma belle sociopathe. ‘A comprend juste pas. La face à Tyreese vaut de l’or (genre ça mais en mieux):

tyreese

Pis là, ben, y’a comme une décision inévitable qui est prise: Des Souris et des Hommes c’est ben le fun mais pendant l’apocalypse, y’a assez de zombies à fouetter; faut se débarasser de Lennie. (Je réalise que j’arrondis l’histoire en maudit pis qu’il s’est dit des choses importantes entre Carol et les filles mais y’a rien qui nous empêche de continuer à jaser dans les commentaires en-dessous. Ok?) Bref, Carol va prendre une marche avec Crazy Lizzie, lui dit de regarder les fleurs pour la calmer (semble que c’est un truc qu’on lui suggérait souvent pour maîtriser ses crises), lui cite quelque chose de sa mère (que Mika avait elle-même cité à Carol avant qu’elle mourre)- dans le style que tout finit par s’arranger- pis Carol la shoot dans’ tête. WHAAAAAT????

Ce soir-là (c’était peut-être pas le soir…), Tyreese et Carol font un casse-tête ben casually (fun fact: sur l’émission Talking Dead, Melissa McBride a dévoilé que le puzzle, c’était une image de la face à Sophia! Houuuuuuu!) quand celle-ci décide JUSTE DE MÊME que c’est le temps de vider son sac et confesse à Tyreese que c’est elle qui a tué sa blonde pis l’autre dude. OMFG. Tyreese réagit pas pire. Forgive but never forget. Fiou.

St-cibole de viande à chien. Y RESTE JUSTE DEUX ÉPISODES!!!

J’ai besoin de jaser à quelqu’un là. En plus, la semaine prochaine on va voir mon précieux Daryl avec ses maudits motards à marde. HELP ME.

Bref, R.I.P. Mika et Lizzie pis Carol est une machine d’efficacité.

*UPDATE: C’est pas vraiment un update là mais ma belle amie (Vieille Voisine/Cuz) m’a fait remarquer que j’ai oublié de mentionner la fumée pis les zombies croustillants aperçus par Carol, Tyreese et les filles. On s’entend tu pour dire que ça doit être la maison que Beth et Daryl on brûlée?! C’est bon dans le timeline ça. Pis Carol serait donc relativement près de Pookie!! Opinions??!

😀

Lizzie-fed-the-rats-on-the-Walking-Dead