Parce que le lundi c’est swell. #20 (UPDATE!)

me face

On regarde une photo de moi datant d’il y a deux ans.

Frère– Wôôô. T’avais l’air tellllllement plus jeune!

Moi– Ta yeule!

Belle-soeur– Nah! Come on! It’s just the hair. It’s cause you have a “mom cut” now.

UPDATE: Parce que j’avais probablement bloqué de mon coeur le reste de cette conversation, voici le bout où ma mère est venue me “sauver”.

Mère– Ben voyons, donc! Laissez ma Juju tranquille! C’est une belle madame avec une belle coupe… pis elle a pu l’âge d’avoir les cheveux longs!

———————

rick1

Parce que le lundi c’est swell. #2

juju chev

La coiffeuse (en pointant un côté de ma tête)– Awwwww, les p’tits chfeux de grossesse!

Moi– Ha! Ha! … Euh, mon fils a 3 ans et demi.

——————-

what2

 

Coupez!

À tous ceux qui me demandent si je coupe les ch’feux de ma belle Milo de temps en temps: Eh ben, oui.

Généralement, si j’suis pas en mode hippie, je lui trime la touffe aux deux semaines, environ. Vlà un échantillon de ce matin:

cheveux coupé1

Disponible sur eBay. La pognes-tu?

 

 

Et voici ce qu’il reste de lui:

nouveaux chev

 

Ce qui peut nous rappeler ceci:

troll

 

Bref, tout ça pour dire que Opération Beurre de Pinottes c’est une histoire vraie.

Votre opinion est importante pour nous. Part 1

cheveux mil

Mon fils a beaucoup de cheveux. Voici ce que vous en pensez:

-“Tu le brosses pas souvent, hein?”

-“Comme d’habitude, y’est encore bien coiffé.”

-“Viens ici, Ti-Pit, que je t’enlèves les couettes din’ zyeux.”

-“Regarde, mon coeur, tu connais pas ça, hein? Ça s’appelle un peigne.”

-“Tu vas faire couper ça quand?”

-“C’est tu une perruque?”

– “‘Est tu assez belle!” (à TOUTES les fois que je visite ma grand-mère à sa résidence pour personnes âgées)

Je préciserai que 98% de ces citations proviennent de membres de ma propre famille, bless their hearts.

 

 

Highlights de ma sortie chez le coiffeur

debbie downer

Pré-Rendez-vous:

Moi– J’suis tannée de mon toupette, faut que je fasse quelque chose.

Ma mère– T’es mieux avec un toupette. Ton front est trop grand.

Chez le coiffeur:

1.

Moi– Un moment donné, je viendrai faire faire ma couleur.

Kéffeuse– Quand t’auras des cheveux blancs.

Moi– J’en ai déjà!

Kéffeuse– Bah, pas tant que ça.

NON. Par courtoisie, la bonne réponse aurait été: “T’en as pas pentoute! Tu capotes!!”

2.

 Kéffeuse– Comme ça t’as un p’tit gars…

Moi– Ouais. Toi? T’as-tu des enfants?

Kéffeuse– Non. J’habite encore chez mes parents.

God damn.