Hommage à Mme G, prof de maternelle magique (j’peux tu doubler svp?)

groupe

Grenouilles 2015-2016

Ok, ok. Avant que je commence, si t’as pas d’enfant de 5 ans, j’peux te garantir que tu vas trouver que je fais un big deal avec rien. C’est correct. J’comprends. Moi aussi j’aurais pensé ça. La maternelle, la maternelle, reviens-en, chose. Non mais tsé. SAUF QUE FINALEMENT, QUAND C’EST TON BÉBÉ, C’EST MAJOR.

Moi, avant cette grosse étape, ma famille m’envoyait continuellement  des p’tits mots d’encouragement du genre:”Y’aimera pas ça” pis “Y’est pas habitué d’écouter…” (so sweet). Pis j’suis capable d’en prendre. Mais un moment donné, surtout avec un enfant vif, rebel et à la personnalité des plus colorées (couleur de marde, parfois, soyons honnêtes), tu finis par t’inquiéter. Pis tu doutes un brin de tes compétences de mère. En plus, tout l’été précédant la rentrée, on avait pu le droit de parler d’école devant Merk-Merk. Il voulait rien entendre. Le gros stress.

Et c’est là que Mme G entre en scène. Dès la rencontre avec les parents, je savais qu’on serait ok. Sa façon d’aborder les enfants, son écoute et son sourire; c’était gagné d’avance. Pas juste pour moi (mais j’avoue que je fangirl fort), pour Ti-Poil aussi. Mme G can do no wrong. Elle a aimé et respecté mon fils pour la personne qu’il est. Elle l’a écouté radoter ses histoires mongoles de Star Wars et de Lord of the Rings. En l’encourageant. En lui posant des questions. Je l’ai vue nourrir les passions de chacun de ses élèves. (Ceci étant dit, quand t’en a 18 en même temps qui vouent un culte aux Minions, t’as le droit de t’excuser aux toilettes pour aller crier de temps en temps…)

Une chose qui m’a grandement touchée, c’est à quel point Mme G m’a laissée m’impliquer auprès de son groupe. Elle va dire que je lui ai apporté de l’aide mais who are we kidding? C’est à moi que ça a fait le plus grand bien. Elle m’a même laissée ESSAYER de monter une scène de Star Wars avec 6 de ses gars. Ce qui fût un désastre du début à la fin mais ça restera un de mes meilleurs souvenirs et une de mes plus étranges fiertés. Sans oublié qu’elle m’a toujours fait sentir que je fais une bonne job de mère. Pis ça, c’est priceless.

Mme G pis moi, on est amies Facebook. Je fais ma fraîche, là. Je connaissais pas trop l’éthique de la patente, relations parents-profs (my god que je sonne awkward comme humain!) mais j’ai tenté ma chance et “refreshé” ma page jusqu’à temps qu’elle accepte ma demande. Mais l’affaire, c’est que je la considère comme une vraie amie. J’peux pas faire autrement envers quelqu’un qui a donné un an de sa vie à mon gars avec autant d’amour. Ni envers quelqu’un qui affiche Norman Reedus sur son tableau magique et qui laisse mon enfant le présenter aux amis.

Eille Mme G! On peut tu êtres des amies dans la vraie vie? Veux-tu jouer avec moi? On peut tu genre prendre une bière pis sacrer un peu? Parce que me semble que j’aimerais ça.

Faque bref, la maternelle est finie. Notre bébé grandit, évolue, avance. T’as aucune idées, Mme G, à quel point je te remercie. T’es une rock star. Je sais que les autres parents de la classe partagent mon opinions (‘sont peut-être pas aussi obsédés mais bon…) TOUT LE MONDE trippe sur toi. Tout le monde veut se faire tatouer GRENOUILLES FOR EVER sur le chest. Je niaise presque pas. T’es fantastique et nous avons été merveilleusement chanceux de tomber sur toi. On s’ennuie déjà.

ps: Si jamais j’ajoute d’autres profs sur Facebook, sache que tu seras toujours ma première. 😉 

Encore merci.

-La maman de Milo, ton amie Julie

xox

 

 

Bonne journée, lovers!

heartpizza

L’Enfant, moi pis nos barbes vous souhaitons une très joyeuse St-Valentin que ça soit en couple, tout seul, avec Norman Reedus dans votre tête ou avec vos 8 chats. Merci de me lire sans jamais rien me demander de sexy en échange. Vous êtes swell et classy.

Oubliez pas la première de Walking Dead, ce soir! Y’a pas plus cupidon qu’un Dixon, m’as te dire.

J’ai vu passer plusieurs blogs de parents dans lesquels ils postaient des DIY d’idées de cartes de St-Valentin pour les tout petits.  Voici celle que l’Enfant a préparé avec amour et rapidité pour sa prof de maternelle, la merveilleuse Madame G. J’appellerais la technique: “Trouve des vieux stickers de Guitar Hero dans le sous-sol et hop!”

val2

Pour Madame G, best prof de maternelle ever.

val1

Chanceuse, Madame G…

Bonne journée, lovers! Je vous aime! (Mais j’aime surtout Monsieur mon mari qui, ce soir, fera semblant de me trouver belle avec ma double infection aux yeux. Et il le fera avec brio parce qu’il est mon valentin chéri. HEIN, BABE?!!)

xoxox

Chronique gratitude #4 (parce que j’ai des sentiments… pour VOUS.)

merci mars 2015

Ce matin, je partage avec vous des vrais feelings. Je vous dois, mes chatons, ma plus sincère reconnaissance.

Hier, à la résidence pour personnes âgées où habite ma grand-mère, y nous est arrivé quelque chose de fabuleux. Outre le fait que nous avons célébré la 75ème fois que l’Enfant se fait traiter de “belle poulette”, nous nous sommes fait reconnaître! Pis c’est même pas une joke sur l’Alzheimer ou rien de même!

“Est-ce que c’est toi qui écrit Les Enfants à Barbe?” me demande la ÜBER SYMPATHIQUE réceptionniste à l’entrée. “OUIiiiiiiiiiiiiiiiiiIIIIIIIII!!!” réponds-je, un peu trop enthousiaste. S’en est évidemment suivi une pluie de compliments because of course… Ok, j’exagère. Mais j’ai été émue, sérieux. Quasiment offert un autographe, genre. Mais j’me suis calmé la Juju.

Bref, je vous aime! Geneviève Beauchamp, chère lectrice, cette ÜBER SYMPATHIQUE réceptionniste est ton amie et c’est toi qui l’a introduite au blog. Merci. Merci à tout le monde qui prend la peine de lire et de s’intéresser à mes histoires mille fois moins intéressantes que 99.7% des mongoleries disponibles sur les internets. Genre avez-vous vu ÇA, à matin? JESUS LORD!

Encore une fois, merci! Vous êtes kickass. Que Norman Reedus soit avec vous. xox

Chronique gratitude #3 (ma tête de Lego dit merci)

chfeux

Pour finir l’année en beauté, j’aimerais dire merci. Merci pour les 3-4 fois par année où je réussis à me sécher les ch’feux, au grand complet, à l’aide d’un séchoir à ch’feux et ce sans interruption .

Pour celles qui pensent avoir un enfant, profitez de votre relation avec votre séchoir. Parce que c’est sur le bord de devenir stressant. Là, y va toujours avoir les Saintes Mamans qui vont vous dire: “Ben voyons! Moi mon p’tit adooooore le son! Y s’endort à chaque fois que je sors de la douche!” Premièrement, NON. Deuxièmement, quelle douche? Pis troisièmement, vos yeules.

Parce qu’ici, dès que l’Enfant est né, the love affair came to an end. De un, j’me suis pas lavée super souvent la première année, anyways. Pis le bruit que ça fait… Non. Mon bébé a jamais dormi au doux son d’un séchoir.

Pis astheure, les rares fois où j’me paye le gros luxe d’essayer de m’arranger la tête, c’est ma pression qui paye pour. Dès que part la patente. Soit que L’Enfant entre en trombe dans la salle de bain en me hurlant d’arrêter car il a si peur (lui, le même qui trippe sur The Walking Dead), soit qu’il entre en trombe dans la salle de bain en hurlant de lui envoyer de l’air dessus parce que c’est drôle et super efficace pour mon séchage ou soit qu’il hurle dans une autre pièce. Et c’est cette troisième situation la pire. J’suis capable d’ignorer les 20 premiers “Maman!” que j’entends vaguement au loin. Mais quand L’Enfant lâche un “MAMAAANNN!!!!!!” déchirant et agonique, j’me dis qu’un meuble à TV lui est probablement tombé dessus pis que je ferais mieux de checker.” Checker” dans le sens d’arrêter ma mise en plis et de beugler:

Moi– KE-WAAAAAAA???!!!??!!

L’Enfant– C’est “I like to move it, move it, I like to move it, move it” à la télé! T’as tu entendu?

NON. J’AI PAS ENTENDU. J’essaye de me fucking sécher les ch’feux. Mais pourquoi donc? J’ai un fer plat. Je réparerai les dégâts talleur. Sauf que les 3-4 fois où je réussis à faire la job au complet, c’est ben émouvant.

Bonne année, mes dragons magiques! J’vous aime 😀