Tambour, trompette et bizoune.

daryl1

Mon précieux Reedus est en ville!!

En fait, je sais pas si y’est arrivé ou rien de même (j’ai tu l’air de connaître sa vie, bâtard?!- sa VRAIE vie?!) mais je sais qu’il sera au Comiccon de Montréal demain et dimanche. Moi, avec ma nouvelle vie dans laquelle j’assume pleinement que je suis une grosse nerd pathétique (pas trop différent de ma vieille vie mais juste avec un brin plus d’assurance) je crie haut et fort que le clan Robisuto assistera à l’événement demain. Je recyclerai ma robe de Chewbacca, achetée pour la fête de L’Enfant. Mon casque de poil, pas sûre encore.

Malheureusement, va falloir que je stalk mon poussin de loin parce que le Dream Team (Ninnish, matante Mofo pis Ex-Voiz) peut pas se joindre à moi, cette fois-ci. On aurait pu splitter le 80$ pour une photo mais tu-seule… mon délire a ses limites, tsé. Pas grave, un jour, on flippera le bird ensemble, j’suis confiante (et mentale). Anyways, on avait acheté nos billets avant même que je sache que Pookie serait là. It’s just a lifestyle, now.

Ben ben énervée. Y va avoir plein de monde. Ça va être dégueulasse mais mon coeur va être heureux.

Pis vous-autres?

Advertisements

J’veux pas casser le party

police

Mais kessé qu’y est arrivé à juste tirer quelqu’un dans le pied pour le neutraliser? Oui, je parle de ça, là. Mon Facebook est inondé de portraits d’Alain Magloire (en vlà un ici) pis ça brise le coeur. Le “maniaque au marteau” méritait pas de finir de même.

Même quand on jouait à la police pis au méchant, quand on avait 5 ans, on shootait dans la jambe pour neutraliser. On savait ça. “Joe!”, “Non, Joe!”, “Arghhhhhh! Joooooe!”, “À l’aide, Joe!”, tout le monde s’appelait “Joe” quand on jouait. Disons que les rôles étaient beaucoup plus clairement définis dans nos petites têtes. Astheur, on sait pu trop qui est bon et qui est méchant. Bon, j’suis pas policière (je serais cute, par exemple) pis j’veux surtout pas faire ma Germaine qui connait tout.

Mais me semble que.

La muse du mercredi.

jay chien

Je le dis pas assez souvent mais: Jay Baruchel.

Just because, he feels like home, tsé. Y vient d’ici, j’me reconnais dans son travail… c’est comme un cousin. Un cousin que je frencherais à cause de sa grande vulnérabilité (SI J’ÉTAIS CÉLIBATAIRE, BON. Maudit qu’on est stressés depuis Les Germaines, hein?)

Ma belle-soeur l’a vu à une game de hockey l’autre soir pis quand j’ai éprouvé un brin de jalousie, elle m’a dit que je pouvais me contenter de mon précieux Reedus. Mais Juju ne se contente pas. Juju en veut toujours plus.

Je l’aime depuis la seule et unique trop courte saison de Undeclared qui mettait aussi en vedette Seth Rogen (pis Amy Poehler pis Jason Segel pis PLEIN d’autre monde). Y’a tu quelqu’un d’autre qui se rappelle de ça?! Y’a jamais personne qui se rappelle de rien. C’était du Judd Apatow de 2001 pis c’était bon.

Ça doit faire 4 ans minimum qu’on a acheté The Trotsky en Blu-ray pis on l’a pas encore regardé. Mais j’ai confiance. J’agis comme si je l’avais déjà vu, just cause I know.

Bref, je t’aime, Jay. Pis j’pense que t’as déjà habité proche de chez mon frère, faque…

Pis tiens, j’suis tombée sur l’épisode de Undeclared avec Will Ferrell:

Pas de Père Noël ni d’explosion.

marie et moi

Toujours dans le but de vivre d’aventures et d’eau fraîche, ma vieille amie Marie-Croustillante (qui collaborera aux Enfants à Barbe sous peu!) et moi-même, avons décidé, hier soir, d’emmener nos coquets tourmenteurs voir le Père Noël arriver en train à la gare de Beaconsfield.

Après une tentative de souper chez St-Hubert (parce qu’on a beau vouloir vivre d’aventures et d’eau fraîche, faut comme manger du vrai manger des fois) agrémenté d’un service sympathiquement lent et d’enfants ne voulant plus quitter la salle de jeux et ses jouets morveux, on a réussi à se mettre en route vers le Tchou-tchou.

Situation de parking de MARDE. Marie-Croustillante s’est trouvée une belle place illégale avant moi. J’ai tourné en rond mille ans pour me ramasser à l’autre bout du monde, dans un parc louche, stationnée à côté de genre ça:

up in smoke

Festif? Oui. Mais tellement trop loin de la gare. Alors, j’ai recommencé mes recherches pis j’ai trouvé une place au dépanneur plus près. Se parker où on veut et comme on peut, c’est aussi ça l’esprit des fêtes.

Bref, tout ça pour dire que lorsque nous avons enfin rejoint ma belle Croustille et sa gang, les spectacles étaient finis, le Père Noël était parti et le beau train illuminé était off limits.

MAIS the vending machine saved Christmas!

Encore une fois, une autre belle soirée!

Le plus gros downside c’est qu’avec tout ça, on a manqué le fameux bruit d’explosion “extraterrestriel”. Damn. Ça fait tellement longtemps qu’on les attend, eux-autres.

Tout de même, je déclare cette aventure: UN SUCCÈS!

St-Hub1

machine1

la gang

Pas de Reedus mais des chatons.

Gallery

This gallery contains 9 photos.

Quelques photos des Portes Ouvertes de l’Hôpital Vétérinaire de Pierrefonds qui ont eu lieu hier. Méga succès, en passant! 🙂 Aquathérapie pour réhabilitation (avec un participant pas trop willing): Visite des lieux: Dentisterie: Département d’urgences: mon Dr.Izuzu (Kasuto) explique DES … Continue reading